Les conseils de votre expert Climaddif

  • Les règles d'or du vieillissement
  • La dégustation
  • Trucs et astuces pour bien utiliser votre cave de vieillissement
  • Quel vin, quelle température ?
  • Comment choisir une cave à vin ? Les questions à se poser

Les règles d'or du vieillissement

Une cave à vin électrique doit offrir les meilleures conditions de conservation à vos bouteilles, au plus proche de celles d'une véritable cave naturelle souterraine. L'appréciation d'une "bonne" cave à vin est bien souvent subjective et dépend avant tout des attentes que vous en avez. Ce que nous pouvons vous garantir, c'est de la qualité des produits que nous commercialisons. Chacune de nos caves est dotée de spécificités techniques, en réponse à des besoins précis. Toutes sont pensées dans un but bien précis : conserver toutes les qualités gustatives et olfactives du vin que vous placerez dans nos caves. Pour cela, il est communément admis de respecter les 5 règles d'or suivantes.
Absence de vibration

Les vibrations, même faibles, « fatiguent » le vin. Elles perturbent le lent processus de formation du dépôt et favorisent la mise en suspension de particules dans le vin.

Si les vins jeunes résistent mieux à ces mouvements, les vins les plus âgés (qui sont aussi bien souvent les plus précieux) peuvent être irrémédiablement gâchés. Inconcevable pour quiconque aurait investit dans une cave à vin dans l’espoir d’offrir toutes les qualités indispensables à la conservation de ses bouteilles.

Une « vraie bonne cave à vin » ne doit pas troubler le repos du vin. Les bouteilles doivent être stockées sur des clayettes de grande stabilité, et ne pas subir de vibrations. C’est dans ce but que nos caves sont équipées d’un système d’amortissement efficace qui interdit la transmission de tout type de vibration aux bouteilles.

Pour le choix d’une cave Climadiff exclusivement dédiée au vieillissement du vin, préférez le froid statique eu froid brassé pour limiter les vibrations.

Obscurité protectrice

La lumière augmente le potentiel de réduction du vin : elle modifie et altère la structure du vin. Dans cette optique, la plupart des vins de garde sont mis dans des bouteilles en verre foncé. Attention cependant, cette précaution ne suffit pas à arrêter tous les rayons lumineux nocifs (aussi appelés UV), c’est pourquoi les caves de conservation Climadiff sont équipées de portes avec filtres anti-UV.

Une cave à vin destinée à au vieillissement de vin doit assurer une obscurité totale et parfaite, et pour cela, rien de tel qu’une porte pleine. Si l’on choisit un modèle à porte vitrée, dans un objectif de conservation des vins, celle-ci doit obligatoirement avoir reçu un traitement anti-UV efficace. Les éclairages intérieurs de type réfrigérateur, et plus encore les éclairages au néon, sont à proscrire absolument. L’éclairage LED, en revanche, est possible.

Air sain et sans odeur

Nombre de bouchons perdent de leur efficacité au fur et à mesure que les années passent. Afin d’éviter que des odeurs ne pénètrent dans la bouteille, une cave à vin électrique doit donc maintenir les bouteilles dans une atmosphère parfaitement saine. Pour cela une cave adaptée à la conservation durable du vin doit être équipée d’un filtre à charbon actif qui permet une légère ventilation tout en éliminant les odeurs et en régulant l’humidité.

Taux d’humidité adapté

Le bouquet du vin se développe grâce à un processus de réduction en l’absence totale d’oxygène, ce qui nécessite une excellente étanchéité du bouchon. Pour préserver durablement cette étanchéité, il faut coucher la bouteille afin que le bouchon reste en contact avec le vin et maintenir en permanence un taux d’humidité moyen de l’atmosphère supérieur à 50%. Si le taux d’humidité descend durablement au dessous de cette valeur, le bouchon risque de se dessécher, laissant alors pénétrer l’oxygène et mener à l’oxydation du vin.

Un taux d’humidité nettement supérieur, de plus de 80%, ne présente pas de danger pour le vin mais peut altérer les étiquettes. Une cave à vins doit donc impérativement être conçue pour garantir en permanence un taux d’humidité moyen compris entre 50% et 75% tout en évitant la présence d’eau stagnante qui pourrait entraîner le développement de bactéries et de mauvaises odeurs.

Température constante

Idéalement, la température d’une cave à vin doit être constante et s’établir autour des 12°~13°C.

Dans une cave plus fraîche, le processus complexe du vieillissement se ralentit et le vin finit par se contracter. Par conséquent le processus de vieillissement s’arrête. Au contraire, à plus haute température, il s’accélère. Le vin s’écroule sans jamais atteindre son apogée. Plus encore que le niveau de la température, c’est sa constance et sa stabilité qui sont primordiales. Les variations fortes et répétées altèrent la vivacité du vin.

La dégustation

Pour une dégustation de vin réussie, il est des secrets à connaître, des habitudes à prendre, et d'autres à abandonner. Si l'on devait ne s'attarder que sur le critère le plus important, il s'agirait sans nul doute de la température de service. Il est impératif de respecter une certaine température pour profiter pleinement de tous les arômes de votre vin, de son bouquet originel. Servi trop chaud, l'alcool prendra le pas en amertume, servi trop froid il sera fermé car anesthésié.
Respecter la bonne température de service

Un vin doit être servi à la bonne température pour être apprécié à sa juste valeur. Il s’agit là d’une règle absolue pour profiter pleinement de tous les arômes et du bouquet du vin. Servi trop chaud, l’alcool prendra le pas en amertume, servi trop froid il sera fermé car anesthésié.

Le bon verre pour délecter les sens

Vous avez déjà très certainement vu des images de passionnés de vin en pleine dégustation. Ainsi, il ne vous aura pas échappé que chaque dégustation est faite avec soin. Cela s’apparente presque, certaines fois, à une véritable cérémonie. Le cru est d’abord versé dans un verre à vin, un verre au calice ample et transparent. Le goûteur vient ensuite prendre le verre par son pied et examiner la limpidité, la robe et la fluidité du vin. C’est ensuite l’odorat qui vient parfaire la découverte du précieux liquide qui s’insinuera finalement en bouche pour dévoiler tous ses délicats secrets.

Le palais, l’importance du goût

Une dégustation de vin doit s’opérer avec un palais vierge. A l’image du fromager qui conseillera de goûter ses fromages du plus doux au plus typé (il serait dommage de goûter un bleu avec un chèvre frais !), le vin nécessite que vos papilles et votre palais soient vierges de toute autre saveur. Evitez donc de manger des mets ou boissons pouvant dénaturer votre palais (thé, café, menthe, tabac.) avant de vous rendre avec enthousiasme à une dégustation de bons vins. Soyons franc, même un bonbon est à proscrire !

Atmosphère saine et odorat préservé

Lors d’une dégustation de vins, privilégiez à tout prix une atmosphère saine et une pièce délivrée de tout parfum. Eteignez par exemple vos bougies parfumées, et assurez-vous de ne pas être parfumé(e) (ou très faiblement). Le goût est très lié à l’odorat. Ainsi aucune autre odeur que celle de votre verre ne doit venir entraver votre sens gustatif.

Trucs et astuces pour bien utiliser votre cave de vieillissement

La cave à vin de vieillissement Climadiff est conçue pour vous apporter pendant de très longues années le bonheur unique de conserver et de faire s'épanouir vos bouteilles de vins dans les meilleures conditions. La bonne gestion de votre cave optimisera votre plaisir et vous offrira une dégustation des plus qualifiées.
Choisir le bon emplacement

Les caves Climadiff offrent une totale liberté quant au choix de leur emplacement. Simplement, la pièce que vous lui aurez choisie conditionne d’ores et déjà votre choix. Design soigné, porte pleine ou vitrée, système hiver pour les pièces de la maison soumises à des températures ambiantes inférieures à 10° C (mais hors gel)… les possibilités sont nombreuses.

Evitez cependant l’exposition au soleil, la proximité de la voiture, de la chaudière, ainsi que les odeurs de mazout et de peintures. tous ces paramètres peuvent altérer votre vin.

Gérer le vieillissement en fonction des températures

Pour les plus connaisseurs : l’étagement des températures à l’intérieur d’une cave (polyvalente ou de service) autorise une gestion fine du vieillissement en fonction de la date prévue de dégustation. Alors que la zone 10-14°C reproduit la température stabilisée des meilleures caves souterraines, le vieillissement est en effet accéléré lorsqu’on place une bouteille dans une zone plus « chaude », dont la température est supérieure à 12°C. Il est au contraire ralenti dans une zone plus fraîche dont la température est inférieure à 12°C.

Tenir le registre de cave, la mémoire de votre cave

Au fil des mois et des années, vous allez réunir jusqu’à plusieurs centaines de bouteilles (pour les caves les plus importantes). Tenir et entretenir la « mémoire » de votre cave est donc indispensable. Certaines caves Climadiff à porte pleine intègrent un registre de cave sur leur contre-porte (invention Climadiff). A défaut, vous devrez disposer d’un livre de cave. Le registre ou le livre de cave comportent idéalement plusieurs informations telles que la date d’entrée, le nombre de bouteilles, le millésime, la date estimée de consommation idéale, éventuellement le prix d’achat et, bien sûr, l’emplacement sur les clayettes. Vous pouvez également ajouter vos commentaires personnels de dégustation.

Quel vin, quelle température ?

En règle générale, plus un vin est riche et tannique, plus sa température de service sera élevée. Au contraire, plus un vin est léger et fruité, plus sa température de service sera fraîche. A noter : lorsqu'il est dans le verre, le vin se réchauffe rapidement car la température de votre habitation est généralement supérieure à la température de dégustation idéale. En été, il peut donc être judicieux de servir le vin à 1 ou 2 °C de moins que cette température idéale : il atteindra celle-ci après seulement quelques instants. La main est à la température du corps humain et donc réchauffe elle aussi le vin. C'est pourquoi il est préférable de tenir le verre par son pied.
A quelle température servir tel ou tel vin ?

Chaque type de vin mérite une température de dégustation bien spécifique. Le respect de la bonne température de service permet à l’alcool de développer tous ses arômes et d’offrir son meilleur bouquet.

Le rôle des caves de service et, pour partie, des caves polyvalentes Climadiff est précisément d’amener chaque vin à cette température idéale de service.

Alors à quelle température servie tel ou tel vin ? 

Question cruciale s’il en est, voici un bref récapitulatif des températures de service généralement admises pour un service au verre optimal :

Bordeaux : de 17° à 18°C
Bourgognes rouges : de 15° à 16°C
Vins rouges légers et vins d’Alsace : de 10° à 14°C
Grands Vins de Champagne et vins blancs « gras » : de 10° à 12°C
Vins rosés et vins blancs secs et légers : de 8° à 10°C
Vins blancs moelleux et liquoreux : de 7° à 9°C

Comment choisir une cave à vin ? Les questions à se poser

Vous recherchez activement une cave à vin pour bénéficier des conditions de dégustation optimale ? C'est tout à votre honneur. Comment alors choisir la cave idéale ? Comment se décider et choisir entre cave de vieillissement, de conservation ou encore cave de service ? Pour faire le bon choix, nous vous conseillons de vous poser quatre questions essentielles.
Quelle utilisation de votre cave ?

Le bon choix de cave à vin dépend essentiellement de l’utilisation que vous souhaitez en avoir. Bien sûr l’esthétique et le design de la cave joueront un rôle, mais avant que ce critère n’entre en ligne de compte, il est bien d’autres détails à vérifier.

Alors qu’attendez-vous de votre cave à vin ? Est-ce pour du vin de garde ? Pour y faire vieillir vos vins dans les meilleures conditions ? Dans ce cas, nous vous conseillons de vous intéresser aux caves de vieillissement qui reproduisent au plus proche les conditions optimales offertes par les caves souterraines.

Si vous souhaitez conserver vos bouteilles longtemps tout en profitant d’une belle porte vitre traitée anti-UV pour les exposer dans une pièce de vie par exemple, orientez-vous vers une cave à vin de conservation à porte vitrée.

En revanche, si la garde n’est pas votre objectif principal et que vous préférez simplement disposer en permanence de bouteilles prêtes à être dégustées ? Alors, n’hésitez plus, les caves polyvalentes, de service ou de chambrage répondront à vos exigences.

Combien de bouteilles pensez-vous mettre en cave ?

Une question primordiale, en particulier si vous voulez faire vieillir vos vins. Le vieillissement s’insinue donc dans la durée et suppose que votre collection de bouteilles s’accroisse au fil des années.

Il est donc préférable de choisir un modèle dont la capacité d’accueil correspond à votre besoin aujourd’hui, à court terme, mais aussi et surtout à votre besoin de demain, à long terme, c’est-à-dire dans 2, 5 voire 10 ans.

Vous l’aurez compris, la question de la contenance d’une cave ne s’envisage pas à la légère et doit être bien réfléchie.

Pour information, les quantités de bouteilles indiquées sur notre site sont sur une base étalonnée de bouteilles bordelaises tradition 75 cl et d’un nombre de clayettes minimum. Pour une collection variée en bouteilles, comptez une marge d’environ 20% de moins. Des clayettes supplémentaires sont disponibles en rubrique Accessoires.

A noter : l’ajout d’une clayette supplémentaire diminue quelque peu la capacité de stockage de votre cave (équivaut à une rangée de bouteilles en moins).

Quel emplacement ? Où installer votre cave à vin ?

Autre point important et décisif dans le choix de votre cave à vin : son emplacement.

En effet, que vous prévoyiez de l’installer dans une pièce de vie, dans un garage ou encore dans votre cuisine aménagée, les caractéristiques techniques de votre cave ne seront pas les mêmes.

Pour une installation en pose libre dans un garage ou sous-sol, veillez à ce que la cave choisie soit dotée d’un système hiver.

Pour une installation aux yeux et à vue de tous, Climadiff offre un très large choix de dimensions, de décors et finitions, couleurs … Porte pleine ou porte vitrée ; pose libre, encastrable ou intégrée, tout est question de goût et de style !

Quel budget faut-il allouer pour l’achat d’une cave à vin ?

Là encore, le budget idéal n’existe pas. Le bon budget pour une cave à vin sera celui que vous accepterez d’investir pour bénéficier de toutes les spécificités et caractéristiques techniques d’une cave à vin de spécialiste, et ce en fonction de vos besoins précis.

La gamme de produits Climadiff est large. Chaque type de cave répond à un cahier des charges strict et répond à des exigences de qualité. Aussi, le prix évolue selon la capacité par exemple, mais aussi en fonction d’efforts technologiques mis au service de la conservation de vos bouteilles de vin, comme la gamme de caves à classe énergétique A+ par exemple.

A titre indicatif, et pour comparaison, vous pouvez vous essayer à un petit calcul rapide de prix à la bouteille.

Pour cela, nous vous recommandons de procéder au calcul suivant :

Prix de vente TTC de la cave / Capacité en nombre de bouteilles = Prix à la bouteille

Vous pourrez d’ailleurs constater qu’à caractéristiques techniques équivalentes, le prix à la bouteille d’une cave à vin de spécialiste est parfois moins onéreux que celui d’une cave de marque à moindre notoriété.